Top Stories

Grid List

Fermement déterminé à redonner aux medersas (école théologique musulmane où l'on enseigne, dans le monde sunnite, un ou plusieurs des quatre rites (hanafite, chaféite, malékite et hanbalite), qui correspondent à quatre écoles de droit, légèrement différentes sur certains aspects canonique et traditionnel, mais aussi la philologie et la linguistique arabe) leurs lettres de noblesse d’antan, et à veiller de manière permanente à la diffusion des valeurs de l'Islam du juste milieu, de la modération, de la tolérance et de l'ouverture sur l'autre, le Roi du Maroc avait lancé, le 04 mars 2013, un programme de rénovation à l'identique  d'édifices historiques de la ville de Fès, capitale spirituelle du Royaume du Maroc.

Ainsi, le Souverain marocain a présidé, le 24 mai 2017, à la bibliothèque Al Qaraouiyine à Fès, la cérémonie de présentation du programme de réhabilitation des anciennes médersas de Fès, après leur restauration et leur ouverture, à des fins d’hébergement et d’enseignement, au profit respectivement d’étudiants du cycle terminal «Al Alimiya» et de ceux de la filière de la calligraphie de l’Université Al Qaraouiyine.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI a visité la Medersa Mohammadia, édifiée par Feu Sa Majesté le Roi Mohammed V, les Medersas construites à l'époque des Mérinides au 13ème et  14ème siècle, à savoir Seffarine (dédiée à l'enseignement des sciences sociales et humaines) et Mesbahiya, ainsi que la Medersa de Sahrij qui abrite le cycle de formation en calligraphie.

Le Souverain marocain a également visité Dar Al Mouaqqit, qui sert, à la fois, d’observatoire pour un savant astronome chargé de l’observation du croissant lunaire et de l’établissement du calendrier des horaires de prière, et de musée où sont exposés d'anciens instruments astronomiques marocains et arabes traduisant l'intérêt que l'on portait à la notion de l'espace-temps dans la culture islamique.

Avec ces réhabilitations, l’Université Al Qaraouyine, le plus ancien établissement d’enseignement supérieur islamique dans le monde, demeure un haut lieu de mémoire et d’histoire et un acteur majeur dans la diffusion des sciences de la religion, au service du rayonnement de la civilisation islamique.

Fondée au 9ème siècle, sous la dynastie des Idrissides, l'Université Al Qaraouiyne renoue, après sa complète restructuration, avec son histoire millénaire en contribuant à faire connaître les sciences islamiques, l’histoire du Maroc, le patrimoine du fikh islamique et tout particulièrement du fikh malékite, en portant soin à ses sources et en oeuvrant à sa diffusion.

Cette initiative du Souverain marocain, qui a nécessité un investissement de près de 04 millions d'Euros, conforte également l’Université Al Qaraouyine dans l’accomplissement de ses missions, tout en lui permettant de retrouver son rayonnement dans le domaine des connaissances et son rôle de leader qu’elle a toujours joué depuis sa création.

Elle traduit aussi la ferme détermination du Souverain Maroc de redonner aux medersas leurs lettres de noblesse d’antan.

Ces édifices réhabilités viennent enrichir le patrimoine matériel et immatériel du Maroc et permettront à l'Université Al Qaraouiyine d'assurer pleinement son rôle dans la diplomatie religieuse du Maroc.

L'Université Al Qaraouiyine, sous la conduite du Roi Mohammed VI, participe à la mise en œuvre de la politique africaine du Maroc, en assurant la formation de plusieurs étudiants originaires de pays africains dans les domaines des sciences de la charia, des études et de la pensée islamiques.

A noter que la Directrice Générale de l'Organisation des Nations-Unies pour l'Education, la Science et la Culture (UNESCO), Madame Bokova, présente lors de cette cérémonie, a salué cette initiative du Roi du Maroc et lui a exprimé toute son admiration et ses respects.

Malgré les communications faites par le camp de Cellou, sur le montant alloué au chef de file de l’opposition, la question continue d’alimenter le débat au sein de la classe politique guinéenne. Le leader du parti FIDEL Mohamed Lamine Kaba se mis dans la dense en faisant des nouvelles révélations mettant en cause le principal parti de l’opposition.

Intervenant sur les GG chez nos confrères d’espace FM, le président du FIDEL a affirmé que  cette affaire de 500 millions remet tout simplement en cause la crédibilité de Cellou Dalein Diallo.

«  Je ne suis pas contre le statut du chef de file de l’opposition, mais tant que la procédure n’est pas respectée je suis contre. D’ailleurs c’est une affaire qui peut entacher la crédibilité de Cellou en tant que chef de file de l’opposition », a laissé entendre Mohamed Lamine Kaba.

Poursuivant, le leader du FIDEL a révélé ceci : «  on comprend par là pourquoi l’UFDG s’est abstenu à voter la loi de finance 2017 dans son volet dépenses, c’est parce que cette partie qui concerne le budget du chef de file de l’opposition n’y ait pas ».

Plus loin, Mohamed Lamine Kaba estime que le leader de l’UFDG ne devrait pas accepter parce dira-t-il que la procédure d’application de la loi a été violé par le fond et la forme.

« Il (Cellou Dalein ndlr) ne devrait pas accepter tans que la procédure ne soit pas respecter. Et d’ailleurs on ne peut pas empocher 5 milliards par an voir près de 500 million par mois et se mettre sur le capos d’une voiture pour protester contre le pouvoir », soutient-t-il.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

 

Le milieu de terrain de Manchester United Yaya Touré et son agent vont faire un don de 75 millions de francs CFA (100 000 £) aux victimes de l'attentat de Manchester qui a fait 22 morts dont plusieurs enfants.

"Ce fond est une chance pour nous de d'aider les gens dans le besoin et de donner l'argent à ce qui en ont besoin ", a déclaré M. Seluk, son représentant.

Le représentant de M. Touré a déclaré à la BBC qu'il souhaite aider les victimes et les familles des personnes tuées.

"Yaya aime Manchester et il a beaucoup d'affinités avec la ville et ses habitants", a-t-il dit. " J'ai parlé à Yaya mardi et il était sous le choc à cause de l'attentat ", a-t-il ajouté

Une bombe a explosé à Manchester lundi soir, lors d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande. 22 personnes ont été tuées et 64 autres blessés.

Salman Abedi, le kamikaze a fait exploser sa ceinture au cours du concert.

Source : bbc

Le pool des juges charge du dossier du 28 septembre a décidé de faire le 25 mai prochain, la confrontation entre le commandant Aboubacar Toumba Diakité et le commandant Marcel Guilavogui l’un des accusés dans ce dossier. A en croire les avocats de l’ancien aide de camp du capitaine Dadis, cette confrontation se déroulera sans leur présence.

Au cours d’une conférence de presse tenue ce mardi 23 mai, les avocats du commandant Aboubacar Toumba Diakité, détenu à la maison centrale de Conakry après son expulsion de Dakar, ont conditionné leur participation à cette confrontation par la prise en compte de leurs revendications concernant les conditions de détention de leur client.

« Nous sommes effectivement convié à une rencontre le 25 mai 2017 à 10 heures, à la maison centrale. Vous voyez déjà que c’est à la maison centrale de Conakry que Toumba est entendu. En principe, c’est dans le bureau du pool des juges que tout cela devrait avoir lieu. Quand nous avons posé la question, ils ont dit que c’est un problème de sécurité. Nous avons dit ‘’ah bon! vous savez que Toumba est en insécurité ?’’ », s'interroge l’avocat.

Pour Me Youmba Kourouma, la défense ne s’oppose à aucune confrontation, mais elle veut que cela se passe dans les règles de l’art. « Nous ne nous opposons à aucune confrontation mais au moins que nos messages soient du nouveau entendus par l’Etat. A moins que Toumba soit mis dans un cadre permettant d’évoluer  et d’assurer sa défense », précise la défense.

Avant de dire ceci : « à ce jour quand vous partez là-bas, Toumba est toujours en train de se ventiler, la poitrine est toujours dénudée. Même s’il s’efforce de causer avec nous, il n'est pas à l’aise ».

Plus loin, l’avocat a affirmé que  c’est une phase décisive qu’il (Tomba Diakité ndlr) va désormais amorcer. « Ce sont les confrontations qui vont lui  disculper ou le condamner pour l’éternité. Donc, nous ne sommes pas sûrs d’être à la confrontation ce jour à moins que les données changent », prévient Me Paul Yomba.

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

Située à plus de 500 km de Conakry et à 120 km de Labé, la préfecture de Mali a vécu un week-end très agité suite aux violences  provoquées par le Commandant du Bataillon d'Infanterie, le colonel Issa Camara, décrit par les citoyens comme un zélé et barbare.

RSS Feed

Registration

Discours du PRAC à Kaloum

Global Alumine

Joignez-Lejourguinée-Facebook

Maison de Presse Guinée

Maison de Presse

Partenaires

guineenouvelle
   
Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account