Ce mardi  04 septembre 2018, le ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique a reçu l’équipe championne du tournoi de handball féminin U-18 des zones 2 et 3 qui s’est joué la semaine dernière en Côte d’Ivoire. L’objectif était de présenter le trophée au ministre Bantama Sow.

Ce tournoi des zones 2 et 3 a été remporté par l’équipe guinéenne qui a battu son homologue du Nigeria lors de la finale. Une performance qui a été bien appréciée par le ministre des Sports, qui, a salué l’effort fourni par la feguihand.

Sanoussy Batama Sow a remercié et félicité la fédération guinéenne de handball pour cette victoire. « Je vous félicite de tout ce que vous êtes en train de faire pour la Guinée » déclare-t-il.

Poursuivant, le ministre a promis le soutien du gouvernement à travers son département pour accompagner cette jeune équipe féminine, qui, selon lui est en train de faire la fierté de la Guinée sur le plan international

Abordant dans le même sens, Mamadouba Paye Camara, président de la fédération guinéenne de handball s’est réjouit du soutien que le gouvernement accorde à cette rubrique sportive en Guinée.

A noter que cette victoire a permis  aux handballeuses guinéennes de qualifier à la coupe d’Afrique au Congo Brazzaville prévu en décembre prochain.

Aboubacar Pastoria Camara

A quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde Russie 2018, les abonnés de la société star times peuvent désormais se frotter les mains.  Cette société d’images diffusera 64 matchs en temps réel chez ses clients. Cette annonce a été faite ce mercredi 2 mai 2018 à la Minière. 

Tout d’abord, le directeur de marketing, Maviatou BARRY,  a expliqué de long  en large par une projection   le choix de cette grande innovation mise en place avec le slogan « le choix de la victoire avec star times ».

Il a ensuite indiqué que la société star times a mis en place un système pour permettre à l’ensemble de la population d’utiliser les télévisions numériques sans avoir payé des frais supplémentaires. « En ce moment, quand vous achetez la télé star times, vous avez accès au contenu star times », a-t-il indiqué.

Parlant des crédits, le directeur de marketing précise : «  si vous êtes fonctionnaires, vous avez la possibilité d’avoir la télé payable par tranche. Nous sommes en train de travailler pour encore obtenir le système de remboursement pour l’ensemble des personnes qui prennent  à crédit. Il suffit d’avoir une garantie de paiement pendant une durée de six mois. Tu auras des chaines gratuitement jusqu’en fin juillet sans rien payer »

Il a aussi indiqué que  si vous payez tout de suite 35 milles  francs guinéen, la société  startimes vous demande de rajouter la moitié de 35mille  francs guinéen, et vous aurez tout de suite un mois des 35 milles que   vous avez payez et deux semaines de star times vous sont offert, plus deux semaines que vous avez payées, le total vous fait deux mois.

 « Si vous payez trois mois, vous avez un mois supplémentaire, six mois, deux mois,  neuf mois, douze mois quatre mois.  C’est des méthodes de récompenses. Parce nous sommes très conscients, sans la clientèle nous ne pouvons pas vivre.  Avec un système de payement échelonné, ils n’ont pas besoin de payé l’intégralité du mois pour regarder un match ou alors regarder un programme quelconque », a-t-il conclut.

Aboubacar PASTORIA CAMARA

Incapable de battre le FC Séville en deux confrontations, le club anglais Manchester United a été éliminé ce mardi en huitièmes de finale de la Ligue des champions après une défaite 2-1 chez lui. C’est une grosse désillusion pour le club entraîné par José Mourinho qui rêvait d’un meilleur destin après avoir attendu quatre ans pour revenir dans la prestigieuse compétition.

La crise qui secoue la fédération guinéenne de football (Feguifoot) risque d'emporter plusieurs têtes. Un audit organisé par l'institution nationale du football épingle l'ancien président, Salifou Super V Camara, le secrétaire général, Ibrahima Blasco Barry et Aboubacar Morthon Soumah, chef du département des finances de l'institution.

Rien ne va plus entre les membres statutaires de la fédération guinéenne de boxe.  La cause est relative à l’organisation d’un tournoi appelé zone2, qui comporte 14 pays, et qui se déroule actuellement au stade du 28 septembre à Conakry.

Suite à ça, les membres statuaires ont animé récemment un point de presse au cours duquel ils ont dénoncé un certain nombre de comportements avant d’indexer le non-respect du statut de leur Association Internationale de Boxe (AIB).

Ils en ont profité pour édifier l’opinion nationale et internationale sur l’évolution du tournoi de la zone2 qui est en cours.

Le vice-président de la ligue régionale de boxe et ex-entraineur national, Aguibou Barry, a indiqué que l’objectif principal de leur rencontre c’est de dénoncer ce qui se passe au niveau de la fédération. « Nous dénonçons aujourd’hui le mauvais comportement du président Moussa Keita, dont le mandat est expiré depuis le 31 décembre 2016 », souligne-t-il.

Il a aussi rappelé que durant le mandat du colonel Moussa Keita, aucun acte concret n’a été posé. Selon lui, la situation de la boxe est morte, « par ce que le championnat qu’il organise, c’est avec des personnes suspendues par l’AIB » précise-t-il.

Pour le colonel Jean Louis Camara sur le plan national, les membres statutaires ne reconnaissent pas Moussa Keita  en tant que président de cette Fédération de Boxe.

A l’en croire, le procès-verbal du congrès qui a élu le bureau dont le mandat est terminé en 2016, en fait foi.

« Alors il faut un nouveau congrès. Aujourd’hui, il n’a pas droit d’organiser une compétition, surtout il organise un tournoi sur la zone2 avec des personnes comme Sasoua Clemond et d’autres qui sont suspendus », conclut-t-il.

Pastoria Camara

La qualification pour le mondial 2018 en Russie s'éloigne de plus en plus pour les poulains de Lappé Bangoura. Vainqueurs aux dernières secondes du match aller au stade du 28 septembre à Conakry, les coéquipiers de Naby Kéita n'ont pas pu rééditer l'exploit à Monastir face aux Libyens.

Amenée par Naby Kéita qui forme avec Sadio Diallo et Baldé Ousmane le milieu offensif guinéen, l'équipe du Syli national a été battue sur le score d'un but à zéro par l'équipe libyenne qui revient de loin après la douloureuse révolution qu'a connue le pays suite à l'assassinat du guide Mouamar Kadafi. Cette défaite de l'équipe guinéenne intervient trois jours seulement après une victoire étriquée de 3 à 2 à domicile.

La défaite à Monastir  compromet dangereusement la qualification du Syli national qui stagne à 3 points comme la Libye. La Tunisie et la RDC, respectivement premier et deuxième du groupe comptent 9 et 6 points.

La prochaine rencontre est prévue entre les deux équipes qui décidemment ont pris leur destin en main pour le rendez-vous de 2018 en Russie.

Amadou Kendessa Diallo

Plus d'articles...

Sous-catégories

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account