Bruxelles, arrivée des cartes d’électeurs: Qui dit la vérité?

News

« Un mensonge peut faire le tour de la terre, le temps que la vérité mette ses chaussures», disait Mark Twain.  Si  mensonge il y a, comme a laissé entendre au site lejourguinee, un responsable de l'opposition qui a tenu à garder, pour le moment l'anonymat, celui que l'Ambassade de la Guinée entretient, au sujet des cartes d'électeurs depuis quelques heures à Bruxelles risque de ne pas arriver à bon port.

 

« Dans une réunion technique que l'Ambassade a eue avec les membres de la CIAMI ce matin (30 septembre 2015) le chargé d'affaires de l'Ambassade, Monsieur Diallo a laissé entendre que les cartes d'électeurs ne sont pas encore à Bruxelles.

Pourtant dans une réunion tenue secrète hier (29/09/2015) entre l'ambassadeur lui-même et les membres du RPG-ARC-EN -CIEL, il a été dit que l'information sur l'arrivée des cartes d'électeurs en Belgique doit rester pour le moment secrète.

Le temps d'abord de donner la priorité aux militants et membres de la mouvance de retirer leurs cartes» nous a dit le responsable de l'opposition. Chaussant ses bottes et décider à rattraper le mensonge, il poursuit, avec un ton menaçant: « Si l'Ambassade continue à entretenir le mensonge, je vais par l'intermédiaire de lejourguinee lancer un appel à nos militantes et militants d'aller en masse devant l'ambassade pour réclamer leurs cartes.»

A la question de savoir quel intérêt pour l'Ambassade de garder le secret sur  l'arrivée des cartes d'électeurs dans le Royaume, sa réponse est limpide et inconditionnelle: «Sachant que la Belgique est le fief de l'opposition, la stratégie de l'ambassade est d'attendre à la dernière minute pour demander à nos militantes et militants de venir chercher les cartes d'électeurs. Le temps faisant défaut, certains ne pourront pas retirer les cartes à temps et, par conséquent ne sauront pas voter.»

Pour vérifier la prétendue ruse, pour ne pas dire mensonge de notre ambassade, nous avons essayé de joindre le président de la CIAMI en Hollande. Monsieur Djonta Mady Nabé dont la neutralité laisse à désirer. Écoutons-le: « l'information que vous avez reçue est fausse. Les cartes d'électeurs ne sont pas arrivées. L'erreur incombe à la CENI qui a expédié via DHL les bulletins de vote à la place des cartes d'électeurs.»

Le responsable de l'opposition qui nous a contactés a-t-il  donc raison de s’inquiéter?

Il y a selon les informations plus de 6 000 Guinéens en Belgique, prêts à aller voter le 11 octobre. Si à dix jours de l'élection présidentielle la CENI ne fait pas la différence entre ses colis, on peut se demander si on est en face d'une défaillance professionnelle ou une stratégie visant à faire valoir le Coup K-O! du candidat de la mouvance.

Vrai ou faux, on a compris qu'à dix jours de l'élection présidentielle, la tension est montée d'un cran dans le Benelux.

ELHADJ  A.O BAH pour lejourguinee au Benelux/ membre de club Press Brussels, Europe      

 

 

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account