Naissance  de la convergence d’opposition démocratique : le PADES donne les raisons 

Politique

L’initiateur de la convergence d’opposition démocratique (COD), le parti des démocrates pour l’espoir (PADES) donne des précisions pour la création de ce nouveau groupe d’opposition. C’était à l’occasion de leur assemblée générale organisée ce week-end à leur siège sis à Nongo dans la commune de Ratoma.

D’abord, Dr Mohamed Lamine Kaba, coordinateur national chargé des affaires administratives du PADES a fait le compte rendu de la fête de l’an 2 du parti, la présentation des nouveaux adhérant et expliquer pourquoi la COD.

Selon lui, cette nouvelle alliance politique est née par ce que le PADES  a constaté une velléité sur le terrain pour le prolongement  du mandat du président de la république. « Il y a des mouvements qui commencent à se constituer pour parler d’une révision constitutionnelle.  Il y a même quelques responsables qui commencent à prendre la parole pour parler de la révision constitutionnelle. Vous le  savez  bien que notre constitution est scelée, deux mandats renouvelables une seule fois. Tu fais les dix ans, tu te retournes doucement, on va choisir un autre brave fils de la république, par ce que la Guinée  en a plusieurs braves fils ».

Plus loin, le coordinateur national chargé des affaires administratives du PADES a souligné que le parti  a constaté aussi que l’opposition est un peu flexible. « C’est-à-dire l’opposition n’a pas de position fixe. Nous avons constaté que la mouvance est parfois en complicité avec l’opposition républicaine pour faire passer certaine chose si ça les arrange tous », dit-il.

Selon lui, la légitimité populaire d’un député lui est octroyée par la population. « C’est le peuple qui les a élus, comment les élus du peuple peuvent siéger avec un décret présidentiel ? Donc, il y a contradiction dans la pratique des choses, légitimité populaire par ci et le décret présidentiel par là.  Nous avons été surpris de constater que seul notre président  a quitté le parlement », a-t-il dénoncé.

Pour le coordinateur national, l’assemblée nationale a deux rôles, proposer les lois et  contrôler l’action  gouvernementale de  l’exécutif. « Nous avons  constaté avec  regret que pendant tout ce temps, l’assemblée nationale n’a jamais proposé une loi ni  contrôler l’action gouvernementale. C’est la raison pour laquelle, notre parti a jugé nécessaire avec les autres partis politiques  de former un autre groupe appelé ‘’COD’’ (convergence d’opposition démocratique)», ajoute-t-il.

Enfin, il a invité les militants et sympathisants du PADES  à serrer les rangs pour les prochaines échéances électorales guinéennes.

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account