Gouvernance actuelle du pays : Mohamed Lamine Kaba voit rouge

Politique

A l’occasion des 100 jours du Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana, notre rédaction a rencontré le président du parti FIDEL. Le transfuge du RPG n’est pas satisfait de la gouvernance actuelle du pays.

Selon Mohamed Lamine Kaba, l’arrivée de Kassory Fofana n’a rien changé pour la population. Pour lui, « c’est la calamité. C’est un résultat assez médiocre. Lorsqu’on sait que sur le plan politique, les exécutifs communaux jusqu’à présent n’ont pas été mis en place. Et le plus choquant, c’est que le gouvernement, le RPG et l’UFDG ont trouvé un accord qui est rejeté par la population et aussi une nouvelle CENI qui a été mise en place qui n’obéit pas la réalité du terrain » a-t-il déploré.

Sur le plan social, le politique déclare que : « l’insécurité n’a pas connu la baisse. Au niveau de l’éducation, les syndicalistes n’ont pas eu une réponse favorable. Sur le plan social, l’échec est bien percevable », fulmine Mohamed Lamine Kaba.

Quant à la gouvernance économique, « depuis l’arrivée de Kassory, la loi de finances initiale n’a jamais été disponible, c’est-à-dire aucun ministre n’a eu accès à ses fonds. Alors ce qui est aberrant, on parle de la loi de finance rectificative, alors que la loi initiale n’a pas été respectée », martèle le leader du parti FIDEL.

Par ailleurs, il ajoute que le Premier ministre a instruit les ministres de ne pas parrainer des évènements culturels, « cependant lui, il a accepté de parrainer la ‘’Mamaya’’ à Kankan.

Tout cela prouve que Kassory n’est pas là, pour répondre aux aspirations du peuple. L’échec est plus remarquable que les signes positifs », conclut Mohamed Lamine Kaba.

Sadjo Diallo

+224 624 37 26 68

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account