Journée ville morte de l’opposition :  des pneus brûlés dans certaines artères de Kaloum

Image d'archives

Politique

L’axe Hamdallaye – Bambéto – Cosa a-t-il contaminé les citoyens de la commune de Kaloum ? Tout semble l’être. A 8 heures 10 minutes, plusieurs carefours du quartier Sandervalia étaient barrés par des jeunes.  On voit des chaises, des table-bancs renversés et une fumée éparse provenant de pneus brûlés.

Le carrefour menant à la Bourse de travail a été momentanément barré avant l’arrivée d’une pick-up de la gendarmerie. Après quelques échanges verbaux, les gendarmes ont continué vers un autre carrefour menant à la RTG Boulibinet.

A côté, on aperçoit également une foule de curieux amassée çà et là. Il y a également des jeunes qui discutent sur la nécessité de ces agissements surtout à Kaloum.

Au sortir d’une réunion le 8 mars, l’opposition guinéenne a décidé de faire de ce lundi 12 mars 2018, une journée ville morte à Conakry et dans certaines villes environnantes.

Va-t-elle réussir à paralyser la capitale comme ce fut le cas récemment ? Attendons la fin de la matinée pour en savoir plus.

Lejourguinee.com

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account