Cour constitutionnelle : trois conseillers tirés au sort pour être remplacés

Politique

Comme annoncé dans l'une de nos précédentes publications, la Cour Constitutionnelle a organisé ce lundi 5 mars 2018 une cérémonie de renouvellement d'un tiers de ses membres. L'institution a procédé à un tirage au sort. Cela n’a pas été facile comme on le croyait. Certains conseillers ont opposé une réticence parce que ne souhaitant pas la présence des médias.

D'entrée, le président de la Cour Constitutionnelle, Kéléfa Sall a rappelé que « les membres de la Cour Constitutionnelle sont renouvelés tous les trois ans sur un tirage au sort ».

Pour plus de transparence dans ce processus de renouvellement, Kéléfa Sall a procédé par un tirage public dont les noms des neufs membres y étaient dans des boules. Dans l'urne, les nommés Alia Diaby, Ahmed Tidiane Kaba tous de l'institution natioanle des droits humains et Mounir Houssein Mohamed du Baro guinéen ont été tirés au sort pour être remplacés.

Ainsi, comme le stipule la loi, le président de la Cour Constitutionnelle a demandé à leur organe d'origine d'envoyer leur remplaçant  dans un délai de 20 jours.

À rappeler que la cour constitutionnelle a été mise en place par un décret présidentiel du 30 mars 2015. Elle est composée de neuf (9) membres et un mandat de 9 ans non renouvelable, sous réserve de l'alinéa 3 de l'article 101 de la Constitution.

Lejourguinee.com

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account