Élections communales à Matoto: Elie Kamano a fait son choix

Politique

Ils étaient certes nombreux à souhaiter avoir le soutien d’Elie Kamano en vue des élections communales du 4 février. Mais c’est sur le Mouvement Républicain dont la liste de candidature est conduite par Alpha Oumar Taran Diallo, candidat indépendant à Matoto que l’artiste activiste a porté son choix.

L’acte a été officialisé ce dimanche 7 janvier au quartier général dudit mouvement, à la cité Sangoya, dans la commune de Matoto. C’était en présence de plusieurs responsables, membres et sympathisants du Mouvement Républicain et de Faya Blaise Kondano, candidat indépendant à Gueckedou, soutenu lui aussi par Elie Kamano.

Pour ce qui est de ses motivations Elie Kamano a été clair. Il a privilégié les valeurs avec en toile de fond, le changement de la gouvernance dans la commune qui l’a vu grandir. Son choix, c’est aussi pour son avenir politique : « je ne veux plus être faiseur de roi. Je veux être roi moi-même. » Faisant clairement allusion à ses intentions pour les échéances électorales à venir notamment les législatives de 2018. Un passage qui indique que le renoncement à sa candidature à Matoto annoncée il y a quelque mois n’est pas un revirement. Mais un choix tactique d’Elie Kamano dont l’avenir politique se précise de plus en plus. En tout cas, précise-t-il, « je ne vais pas continuer à chanter contre des maux qui ne changent pas ».

Dans son intervention, le candidat du mouvement républicain, Alpha Oumar Taran ne doute pas de l’effet positif du soutien d’Elie Kamano. « Si nous espérions 5 élus avant son soutien, avec lui nous pouvons avoir le double » déclare-t-il. Un pari dans lequel il doit être conforté car dans la foulée, Elie Kamano annonce un concert gratuit à la jeunesse de Matoto. Puis, lève un coin du voile sur sa stratégie pour faire gagner le Mouvement Républicain, s’inspirant de Bob Marley dont la campagne a rendu définitivement célèbre le « Rastafarism ».

Revenant aux motivations de cette « alliance », le leader du Mouvement Républicain, à l’image de son prédécesseur met les valeurs de bonne gouvernance et l’amélioration des conditions de vie des populations de Matoto au centre de ses propos. Des valeurs que le candidat Alpha Oumar Taran dit partager avec Elie Kamano depuis le temps de la junte du capitaine Dadis Camara confie-t-il.

Comme pour dire que le combat politique c’est une question de vision et de constance.

Source : Guineealerte.com

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account