Guinée: deux ong lancent une campagne de soutien aux médias

Société Civile

Les médias privés guinéens traversent actuellement une période de trouble. Depuis la sortie médiatique du Président de la République de Guinée contre les médias qui diffuseraient les propos de l'intrépide syndicaliste, Aboubacar Soumah, la presse  est l'objet de critiques de la part des proches du pouvoir et autres affidés du régime.

C'est dans ce cadre que le Mouvement Stop à la Mauvaise Gouvernance en collaboration avec la Plateforme nationale des Citoyens pour le Développement (PCUD) a décidé de lancer "une campagne de dénonciation des abus du pouvoir exercés sur la presse guinéenne".

#Libereznosmédias, c'est le slogan de cette campagne dont l'objectif visé est, selon les initiateurs, d'"apporter un soutien à la presse guinéenne pendant ces moments difficiles, d'attirer l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la menace qui pèse sur la liberté de la presse et d’expression en Guinée et de pousser les autorités (Présidence de la République) à ne pas s’immiscer dans les prérogatives de la Haute Autorité de Communication (HAC)".

Enfin, "le Mouvement STOP appelle tous les citoyens et toutes les organisations à la mobilisation pour la défense de la liberté de presse en utilisant le Hastag : #Libereznosmédias".

La création de ce mouvement fait ainsi "suite à la fermeture injuste de deux organes de presse guinéenne (Gangan TV et BTA Fm) et aux multiples menaces à l’endroit de l’ensemble de Presse et de la Jeune Démocratie Guinéennes".

Amadou Kendessa Diallo

664 24 54 78

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account