Exécution du chronogramme des communales : la CENI fait le point en présence des diplomates.

Politique

Dans le cadre des rencontres périodiques avec les acteurs du processus électoral, le président de la CENI, a échangé, ce lundi 13 novembre à Conakry, avec les diplomates accrédités en Guinée.

 

Une occasion pour l’organe de gestion des élections (OGE) de faire le point sur le déroulement du chronogramme des élections communales prévues le 4 février prochain. Le président de la CENI, Me Amadou Salif Kébé, entouré des commissaires, ont passé en revue les opérations déjà effectuées et celles en cours.

Selon lui, son institution a une nouvelle vision. Celle d’améliorer la gouvernance interne et surtout de soigner et redynamiser la qualité des relations de travail avec toutes les parties prenantes au processus électoral.

Toute chose qui, selon lui, permet de rendre le processus plus inclusif, plus participatif. Ce qui, à ses yeux, est  indispensable à un climat de confiance entre l’OGE et les différents acteurs. Pour M. Kébé, cette confiance constitue le fondement même de toute bonne élection et garantit l’acceptation des résultats dans un climat apaisé.

Content de la présence massive des diplomates, Salif Kébé, souligne la complexité des communales tant attendues par les Guinéens dans la construction de la démocratie à la base. Il n’a pas manqué de rappeler que l’essentiel des activités liées à ces élections sont exécutées par les démembrements de la CENI. D’où la nécessité de les professionnaliser davantage avec un soutien technique dans la conduite des opérations.

« Notre chronogramme électoral, affirme-t-il, connait à ce jour des avancées remarquables dans sa mise en œuvre ». Il cite entre autre les opérations d’intégrations complètes du nouveau découpage administratif de 2016 et 2017 sont achevés, les opérations de consolidation de la base de donnée sont achevées, la stabilisation des bureaux de vote dans la baes a été finalisé, le paiement des arriérés des dues aux membres démembrements est effectué, le guide de traitement des dossiers de candidature est élaboré et validé, la conception d’une application informatique de gestion des candidatures a été réalisé et présenté aux représentants des partis politiques et aux organisations de la société civile et des partenaires techniques et financiers, la mission de remobilisation des membres des démembrements a été effectuée.

« Au regard des volumes des travaux à réaliser et des services techniques à apporter, nous sollicitons davantage de votre part, un soutien matériel, technique et financier pour atteindre les objectifs. Nous vous rassurons de notre engagement à travailler avec vous, avec vos experts dans la mise en œuvre des opérations électorales et bien entendu dans le respect de nos valeurs d’indépendance et de souveraineté », conclut-il.

Avant la fin de la rencontre, le président de la CENI et les commissaires ont répondu aux questions d’éclaircissement posées par certains Ambassadeurs.

Alhassane Barry        

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account