Ceni : Jean-Marc GROSGURIN reçu par Me Salif Kébé

Politique

L’Ambassadeur de la France en Guinée et en Sierra Léone, Jean Marc GROSGURIN, a été reçu, ce mercredi 4 Octobre, par le président de la CENI, Maitre Amadou Salif Kébé entouré des membres du bureau de l’institution en charge de l’organisation des élections en Guinée.

A sa sortie d’audience, l’Ambassadeur de la France en Guinée et en Sierra Léone promet d’accompagner la CENI pour la réussite des prochaines communales. « C’est une visite de courtoisie au Président de la CENI et à son équipe, déclare Jean Marc Grosgurin, mais nous sommes allé plus loin. C’est finalement une visite de travail et nous avons échangé sur les points importants de la préparation des élections communales ». L’Ambassadeur a indiqué que l’entretien a tourné autour du chronogramme, de moyens, d’équipements, de formation, de communication. Jean Marc Grosgurin n’a pas manqué de rappeler que la France est un Etat partenaire qui compte en Guinée. Selon lui, son pays peut apporter une certaine expertise notamment en termes de personnes qui pourront venir animer des ateliers. Ça peut être aussi une aide bilatérale ou multilatérale avec d’autres partenaires. Car dit-il, c’est un grand défi d’organiser les élections communales et la France jouera son rôle.

Alhassane Barry  

 

Audience : Jean-Marc GROSGURIN reçu par Me Salif Kébé

L’Ambassadeur de la France en Guinée et en Sierra Léone, Jean Marc GROSGURIN, a été reçu, ce mercredi 4 Octobre, par le président de la CENI, Maitre Amadou Salif Kébé entouré des membres du bureau de l’institution en charge de l’organisation des élections en Guinée.

A sa sortie d’audience, l’Ambassadeur de la France en Guinée et en Sierra Léone promet d’accompagner la CENI pour la réussite des prochaines communales. « C’est une visite de courtoisie au Président de la CENI et à son équipe, déclare Jean Marc Grosgurin, mais nous sommes allé plus loin. C’est finalement une visite de travail et nous avons échangé sur les points importants de la préparation des élections communales ». L’Ambassadeur a indiqué que l’entretien a tourné autour du chronogramme, de moyens, d’équipements, de formation, de communication. Jean Marc Grosgurin n’a pas manqué de rappeler que la France est un Etat partenaire qui compte en Guinée. Selon lui, son pays peut apporter une certaine expertise notamment en termes de personnes qui pourront venir animer des ateliers. Ça peut être aussi une aide bilatérale ou multilatérale avec d’autres partenaires. Car dit-il, c’est un grand défi d’organiser les élections communales et la France jouera son rôle.

Alhassane Barry  

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account