Initiative ‘’ceinture et route ‘’ : la Chine à la reconquête de la route de la soie

Politique

La délégation guinéenne à Beijing, la capitale chinoise, continue son séjour. Arrivée le 4 juillet dernier, elle a été rejointe par d’autres délégations africaines au cours de ce séminaire de formation des fonctionnaires et journalistes africains.

Ce 8 juillet 2017, les thématiques concernent l’initiative ‘’ceinture et route’’, un projet qui retrace la route de la soie, qui, jadis, reliait plusieurs pays voire continents et la création des passerelles entre les médias chinois et étrangers.

Selon le conférencier, Zhang Guobin, cette initiative chinoise concerne 60 pays à travers l’Asie, l’Afrique et l’Europe et se veut être ‘’une ceinture économique’’.

A l’époque, lorsque le commerce de la soie était en vogue entre les trois continents, rappelle le conférencier, il n’y avait pas de chemins de fer. Il se faisait à l’aide des chameaux.

Si la plupart des pays africains ne sont pas encore inscrits sur cette initiative, ce n’est pas la fin du monde, rassure M. Guodin. Il leur suffit de présenter un bon projet pour être associé afin d’aider les Africains eux-mêmes à créer leurs propres richesses.

Cette journée a été surtout consacrée aux réalisations chinoises sur le continent africain, à l’image de la Chine et aux relations diplomatiques bilatérales entre la Chine et l’Afrique.

Amadou Kendessa Diallo, depuis Beijing

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account