Dalein à ses détracteurs : « Cellou n’a pas besoin de profiter d’un mariage pour mobiliser des gens ’’

Politique

Lors de sa récente tournée à l’intérieur du pays, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG)  a mobilisé une marrée humaine dans toutes les localités traversées. Vu cette mobilisation, certains de ses détracteurs  l’ont accusé de profiter des cérémonies pour se faire des bains de foule.

Dans sa réaction Cellou Dalein Diallo a fait savoir que l’accueil qu’il a bénéficié lors de sa tourné ne reflète pas l’image de ce que disent ses détracteurs. « Vous avez vu mes cortèges même si l’événement n’était pas couvert par toute la presse, mais ceux qui étaient là l’ont bien fait. C’était du direct. Les gens ont vu. Et vous savez que pour mobiliser des gens, Cellou Dalein n’a pas besoin de profiter d’un mariage », réplique le chef de file de l’opposition.  

Et d’ajouter, « partout c’étaient des marrées humaines qui m’ont accueilli. L’UFDG se porte bien. Et cela montre désormais que dans toutes les régions il y a une confiance dynamique à l’UFDG. Il n’y a pas de souci. Et je voudrais profiter pour remercier très sincèrement les populations qui m’ont accueilli de manière chaleureuse, y compris des notabilités ».

Poursuivant, Cellou Dalein Diallo a indiqué que s’il n’y a pas de contact, parfois ça donne de l’espace à ceux qui organisent les campagnes de calomnie. Pour preuve soutient-il, « en Haute Guinée on a dit à ces gens en 2010 et ça continue, que Cellou au pouvoir c’est le cauchemar de cette région. Et puis cela était encré dans certains. Bien évidemment ce qu’on leur a raconté n’était pas fondé. C’est pour des raisons politiques qu’on m’a présenté comme quelqu’un qui était contre la Haute Guinée en disant que si je suis au pouvoir ils n’auront rien », dénonce Cellou Dalein.

Mais dira-t-il, « il y a beaucoup qui ont eu heureusement le temps de se poser des questions face aux déceptions, aux frustrations, mais aussi de la mauvaise gouvernance, de la non tenue des engagements pris. Les gens se sont posé ces questions. J’ai été accueilli partout dans les ruelles comme dans les grandes rues comme vraiment un fils des deux régions que j’ai visitées ».

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account