5ème Edition du symposium mines Guinée: les acteurs en débat à Conakry

Mines

C’est l’objectif du symposium mines guinée (SMG) organisée par le Département des Mines et de la Géologie.  Présidée par le Chef de l’Etat, Pr. Alpha Condé, la cérémonie d’ouverture a connu la présence des membres du gouvernement, des représentants du corps diplomatique ainsi que plus de 500 délégués dont des experts, des chercheurs, des professionnels venu d’horizon divers.

Du 9 au 11 mai, les participants auront à débattre autour de plusieurs thématiques. Ce sont entre autre : le cadre général d’investissement en Guinée ; les réformes engagées pour l’investissement minier en Guinée ; le financement des projets miniers ; les infrastructures géologiques ; l’industrie de la bauxite et les enjeux et défis de la transformation ; l’environnement et exploitation minière ; le partage des bénéfices de l’investissement minier entre les parties prenantes.

Selon le président de la chambre des mines, Frédéric Bouzigues, cette rencontre a pour thème : secteur minier levier de la transformation de l’économie nationale au profit de tous les acteurs. Il souhaite que le SMG soit l’occasion pour les participants de partager des opportunités d’investir en Guinée et de transformer ces opportunités en projets concrets dans un cadre gagnant-gagnant.

Le ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, s’est réjouit de la tenue de cette rencontre qui, selon lui, s’inscrit dans le cadre de la promotion de la destination Guinée pour la relance de l’économie. Il soutient que c’est le plus grand évènement minier de la sous-région entièrement financé par les sponsors avec plus de 500 délégués venu d’une trentaine de pays de tous horizons. Ce rendez-vous, poursuit-il, vise à favoriser la coexistence pacifique entre les parties prenantes notamment à travers la préservation de l’environnement, le développement communautaire.

Dans son discours d’ouverture, le Chef de l’Etat, a mis un accent sur le respect des engagements pour atteindre les objectifs. Pr. Alpha Condé a rappelé que le secteur minier est l’un des leviers de l’économie de notre pays.  Selon lui, pour aller vers l’emegence il faut la transformation des matières premières notamment la bauxite en alumine afin de créer de la valeur ajoutée. A travers les potentialités dont dispose le pays on peut développer l’agro-industrie.

Le président Condé a évoqué certaines réformes engagées par le gouvernement dans le secteur minier. Notamment le code minier révisé. Il poursuit en disant que les résultats de ses réformes ont permis à l’Etat de retirer 800 permis. Les blocs 1 et 2 du Simandou aussi ont été retirés par ce que le code minier prévoit qu’un permis obtenu par corruption doit être annulé même si cela n’a pas été facile. « L’assainissement du cadastre minier, la création d’un guichet unique pour les permis et autorisations, entre autre, sont des reformes déjà obtenues. Mais il reste encore beaucoup à faire. C’est le cas notamment l’amélioration des infrastructures, la prise en charge des enjeux environnementaux et sociaux afin de compenser l’impact du secteur », précise- t-il.  Le Chef de l’Etat invite tous les acteurs du secteur à promouvoir le dialogue pour réussir le développement dans le cadre apaisé et inclusif.

Source: Horoya      

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account