Guinée : la présidence du bureau des cambistes divise ses membres

Economie

L’association de bureau d’échange de Guinée est secouée par une crise interne puisque un autre cambiste se réclame président des cambistes. Suite à cette situation, les cambistes ont à travers une assemblée générale tenue ce samedi 18 mars à Kaloum exprimé leur soutien à leur président El hadj Amadou Tidiane Koula Diallo.

Au cours de cette rencontre, qui a mobilisé un grand nombre de cambistes ainsi que des orpailleurs, les cambistes ont exprimé leur soutient à l’endroit d' El Hadj Tidiane Koula Diallo qui est menacé de destition par un groupe de cambistes. « Cette assemblée générale vise à montrer à l’opinion nationale et internationale que les cambistes guinéens sont derrière Amadou Koula Diallo qui est soucié pour le bien être des cambistes », a souligné un des cambistes.

Le porte-parole des cambistes, Amadou Oury Diallo, a pris la parole pour remercier la Banque Centrale de République de Guinée (BCRG) pour avoir stabilisé le taux de change. « Nous sommes réjouis à plus d’un titre de la promesse tenue par la Banque centrale lors de la dernière réunion en fin d’année 2016 qui a permis la stabilité du taux de change ces derniers temps», affirme Amadou Oury Diallo.

Par la même occasion, les cambistes ont sollicité au près de la BCRG la baisse du quota d’agrément afin que beaucoup puissent avoir d’agrément. Pour l’applicabilité de cette demande, le porte-parole affirme que les cambistes sont prêts à mettre en place plusieurs commissions à savoir : la commission chargée de la sensibilisation de tous les cambistes dans toute l’étendue du territoire en collaboration avec la Banque centrale, la commission qui s’occupe uniquement de l’applicabilité des règlements édictés par la Banque centrale et la commission chargée d’auditer les bureaux de change chaque semaine.

De son côte, le président de l’association des cambistes de Guinée, El hadj Amadou Tidiane Koula, s’est réjouit du soutient qu’on lui a apporté et il a tendu la main aux autres cambistes dissidents afin qu’ils travaillent main dans la main pour atteindre leurs objectifs.

« Je rappel qu’il y’a une seule association des cambistes. C’est pour cette raison que je demande à nos confrères qui veulent former un groupe, de venir avec nous pour se donner la main afin de former un seul groupe, une seule association », lance El hadj Koula.

Pour sa part, El hadj Bakary Konaté qui se dit être le nouveau président des campistes affirme que l’assemblée générale tenue ce samedi sous la présidence d’Amadou Tidiane Koula n’est qu’une rencontre des commerçants, et non des cambistes. Pour lui, il reste le seul président de la fédération des cambistes de Guinée qui peut convoquer une réunion de la corporation.

« La réunion d’aujourd’hui, je pense que c’était une réunion de commerçants de Guinée. Ce n’était pas la réunion de cambistes. A partir d’aujourd’hui, la réunion des cambistes se tient chez moi ici. Donc s’il y a une réunion des cambistes, je dois être la première personne à envoyer des lettres d’invitation aux cambistes. Si ce n’est pas ici c’est au niveau de la Banque Centrale. Donc c’est une réunion des commerçants », insiste-t-il.

Poursuivant sa réplique, le président de la fédération des cambistes de Guinée a indiqué qu’El hadj Amadou Koula Diallo a été destitué.  « Il est là depuis 1991 et je pense qu’il doit quitter maintenant. C’est pour cette raison que les jeunes ont pris la décision de le destituer. Donc il n’est plus président des cambistes. Il peut être le président de son association. Ça ne dérange personne. S’il y a un évènement des cambistes désormais ça se tient chez moi ici  », précise Bakary Konaté.

Il a accusé le camp d’El Hadj Koula de manque de transparence, de communication et de partage dans la gestion de devise que la Banque Centrale octroie aux cambistes .

Ibrahima Hôre Saala BAH

+224 664 64 48 95

Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account