Top Stories

Grid List

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), version Souleymane Sy Savané, a tenu du 16 au 17 mai un congrès controversé à Conakry pour élire son bureau exécutif. Après deux jours de travaux, le sixième congrès national dudit syndicat a élu à sa tête Madame Diallo  Kadiatou Bah. Cette cérémonie s’est déroulée ce jeudi 17 mai 2018 à l’Ecole Nationale des Arts et Métiers (ENAM) de Guinée sise à Coléah.

Lors de ce congrès controversé, l’élue était l’unique candidate à ce poste de secrétaire générale. Pour cela, elle a obtenu un score de 68%. Le nouveau bureau du désormais ancien SG, Sy Savané, est composé de vingt-un membres.

Dès son élection, la nouvelle secrétaire générale du SLECG version Sy Savané, Kadiatou Bah, a déclaré : « nous avons un grand défi à relever. Ce grand défi, c’est le dialogue social et inclusif. Nous lançons un appel à nos camarades syndicalistes qui sont allés, de venir au SLECG. Nous avons commencé ensemble, nous allons continuer la lutte ensemble. Nul n’est indispensable mais ensemble, la main dans la main, nous pourrons être à la base de l’amélioration des conditions de vie et de travail des travailleurs du système éducatif guinéen ». 

Faut-il le rappeler, Mme Diallo Kadiatou Bah était jusque-là, la chargée de conflits et négociations à l’ancien bureau du SLECG.

Cenpendant, notons que ce congrès s'est tenu alors le SLECG version Aboubacar Soumah menace d'aller en grève générale. Selon lui, il est hors de question que le gouvernement reconnaisse un autre slecg qui ne soit le sien. D'ailleurs, ce lundi pourrait être chaud si Aboubacar Soumah maintient sa menace

Pastoria Camara

Le président de la République, Alpha CONDE, a nommé, par un décret lu à la télévision nationale, ce lundi 21 mai 2018, l’ancien ministre d’Etat, chargé des Investissements et du Partenariat Public-Privé, comme Premier ministre.

Ibrahima Kassory Fofana bénéficie de la confiance du Chef de l’Etat pour remplacer Mamady Youla, qui a passé, deux ans et demi à la tête de la primature.

Tous les ingrédients étaient réunis pour que le président du défunt parti GPT (Guinée Pour Tous) soit nommé par Alpha CONDE.

La fusion de ce parti au sein du RPG-AEC, officialisée, lors de l’assemblée générale du 19 mai dernier, était le signe annonciateur d’un IK Fofana à la primature.

Allié d’Alpha CONDE en 2010 avant le divorce quelques années plus tard, Kassory Fofana renouera ses relations avec le locataire de Sékhoutoureya après un cuisant échec aux législatives de 2013.

En attendant la mise en place de son équipe gouvernementale, les réactions suite à sa nomination sont divergentes. Les uns pensent que le choix du président Alpha Condé est bon tandis que d’autres estiment que cela ne changera en rien dans sa gouvernance.

Par ailleurs, un autre décret du président Alpha Condé confie désormais la gestion des affaires courantes des ministères aux Secrétaires généraux et non aux ministres démissionnaires. Le nouveau Premier ministre et le Secrétaire général à la présidence de la République sont chargés chacun en ce qui le concerne de la bonne application de ce décret.

Amadou Kendessa Diallo

RSS Feed

Registration

Corruption A LA CNSS-De Sankhon

Malick Sankhon

Global Alumine

Joignez-Lejourguinée-Facebook

Maison de Presse Guinée

Maison de Presse

Partenaires

guineenouvelle

 
Don't have an account yet? Register Now!

Sign in to your account